Dératisation

DÉRATISATION

Souris

Rat

Rat Noir

- Cette activité est pratiquée ,par un technicien hygiéniste avec 12 années d 'expériences ''ancien sapeur pompier '' - Agrée Certibiocide  N° 013916

- L’opération a pour but, la destruction dans un lieu donné des rongeurs nuisibles,
Selon des méthodes et fréquences permettant de maintenir les résultats. Elle est
réalisée, ''en autre'', à l’aide d’appâts rodonticides (anti-rongeurs), appliqués par un professionnel agréé.

*OBLIGATION DE TRAITEMENT :

Règlement Sanitaire Départemental Type : Article 119

* Rongeurs

En raison des dégâts et dangers que les rats et les souris présentent,
«Les propriétaires d’immeubles ou établissements privés, les directeurs d’établissements publics
doivent prendre toutes mesures pour éviter l’introduction des rongeurs et
tenir constamment en bon état d’entretien les dispositifs de protection ainsi
mis en place.
Ils doivent,conjointement avec les locataires ou occupants, vérifier périodiquement si
les caves, cours, égouts particuliers, entrepôts, locaux commerciaux, locaux
à poubelles, logements des animaux domestiques, etc … ne sont pas envahis par
ces nuisibles et faire évacuer tous dépôts de détritus et déchets
susceptibles de les attirer.
Lorsque la présence de rongeurs est constatée, les personnes visées aux alinéas ci-dessus sont tenues de prendre sans délai les mesures prescrites par l’autorité sanitaire en vue d’en assurer
la destruction et l’éloignement. La même obligation s’impose lors de la démolition des immeubles ainsi que sur des chantiers déconstruction.».

Article 130.5

* Hygiène de l’Alimentation

• «Les propriétaires ou gérants (… de magasins d’alimentation, d’ateliers et laboratoires de
préparation des aliments) doivent … faire procéder si nécessaire aux opérations de Désinsectisation et de Dératisation en évitant toute contamination des denrées alimentaires».

LA LUTTE PRÉVENTIVE CONTRE LES RONGEURS :

La lutte préventive contre les rongeurs consiste à mettre en œuvre plusieurs actions visant à priver l’animal de sources de nourriture proche des habitations et de point d’accès.

- Cela consiste à :

• - Gestion des déchets (containers en bon état)
• - Supprimer ou condamner les accès à l’eau
• - Protection de la nourriture
• - Obturation des accès (trous bouchés, regard d’égout recouvert d’une grille)
• - Dégagement et aménagement des abords

 

– En effet, des événements extérieurs (démolition, passage de câbles, modification du voisinage) peuvent remettre en cause un résultat acquis.
– Il pourra également être amené à fournir ce même type d’informations aux occupants de lieux voisins.

LES ESPÈCES ET LEURS MŒURS :

• Les trois espèces considérées:

Le Surmulot (Rattus Norvegicus) ou Rat d’égout :
Vit plutôt dans les lieux humides. Il creuse terriers et galeries dans les sous-sols des bâtiments, les égouts ou les
abords immédiats des habitations. Il est omnivore et carnivore.

Le Rat Noir (Rattus) ou Rat des Greniers :
Vit dans les parties hautes et sèches des bâtiments, dans les charpentes, sur le faîte
des murs, entre plancher et plafond. Dans le midi, on le rencontre aussi à
l’extérieur, nichant même dans certains arbres. Il est frugivore, granivore non
exclusif.

La Souris (Mus Musculus) : Peut nicher partout, dans les
locaux habités ou non, des caves aux greniers. Grâce à sa petite taille, elle s’insinue
facilement dans les faux plafonds, doubles cloisons, tiroirs …Elle est
omnivore.

NUISANCES :

– Les rats et les souris rongent, consomment et souillent ce qu’ils ne mangent
pas, le rendant ainsi impropre à la consommation. Ces animaux font donc
beaucoup plus de dégâts qu’ils ne consomment, et toute denrée souillée ou
attaquée doit être absolument jetée.

Ils s’attaquent aux matériaux isolants, câbles, gaines, fils électriques…
provoquant ainsi pannes, courts-circuits et incendies. Directement ou par leurs
parasites, ils sont à l’origine de nombreuses maladies transmises à l’homme et
aux animaux domestiques :
• Il faut toujours avoir à l’esprit que ces rongeurs sont des commensaux
dangereux pour l’homme et les animaux domestiques, et  que les risques liés à leur présence sont graves.

MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT :

Pour des raisons d’efficacité et de sécurité, les professionnels utilisent essentiellement des appâts rodonticides. (Agrémenté d'autre techniques)


Chaque spécialité est autorisée à la vente par le Ministère de l’Agriculture.

SÉCURITÉ ET INFORMATIONS :

– Les appâts sont mis en place par les professionnels, hors de portée des animaux autres que les rongeurs à        détruire. Il convient donc de ne pas les déplacer, ce qui pourrait diminuer l’efficacité du  traitement et les 
  mettre à portée d’enfants et/ou d’animaux domestiques.
• En outre, une fiche est laissée sur place par l’opérateur indiquant le nom de la matière active utilisée, la date de son passage, le numéro de téléphone du Centre anti-poisons le plus proche, et le conseil suivant : «en cas d’ingestion accidentelle, consulter un médecin et lui montrer la présente fiche».
• Toutes informations sur le traitement et le produit utilisé sont disponibles auprès de l’entreprise qui a réalisé le traitement.

LES RÉSULTATS :

• En raison du mode d’action des rodonticides anticoagulants, les premières 
mortalités auront lieu plusieurs jours  après la pose des appâts.

• Suivant les caractéristiques de l’infestation et du site traité l’élimination de la
population des rongeurs sera significative en quelques semaines. Ce temps est 
nécessaire pour permettre à tous les individus de consommer les appâts 
rodonticides.